Devenez Membre  Aujourd'hui: 169 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque
  • La Blogosphère
  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur
  • Services Prépresse
  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5768

    En ligne :
    Visiteurs : 6
    Membres : 0
    Total :6

    Notre Sélection

    Etienne Calais (Auteur), Georges Bafaro (Auteur), - Le roman et ses personnages : l'oral en pratique, lectures analytiques
    le choix des visiteurs


    DROIT DE REPONSE




    Michel REDJAH
    L'homme qui jouait la montre

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de Ishtar :

    La triste histoire de Serge Montorgueil est tellement percutante de vérité que j'en suis encore bouleversée...
    Au moment où une personne reçoit le diagnostic d'une maladie incurable, la mort devient comme une sonnette d'alarme qui ne s'arrête plus de sonner.
    Le temps qui reste à vivre donne au malade une autre perception du monde et de ses La triste histoire de Serge Montorgueil est tellement percutante de vérité que j'en suis encore bouleversée...
    Au moment où une personne reçoit le diagnostic d'une maladie incurable, la mort devient comme une sonnette d'alarme qui ne s'arrête plus de sonner.
    Le temps qui reste à vivre donne au malade une autre perception du monde et de ses priorités.
    Le temps qui reste à vivre offre l'opportunité de régler toutes sortes de choses émotionnelles, il est propice au pardon et permet au malade de préparer ses proches à son départ.
    Le temps qui reste à vivre offre la possibilité de terminer et de régler toutes les tracasseries administratives qui étaient en cours, il permet de boucler tous les inachevés de la vie.
    L'intrusion de la mort a généralement un puissant impact sur le malade... cela lui permet de vivre un restant de vie où les couleurs et les sons sont plus intenses, où les sourires et les rires sont irrésistiblement contagieux, où les caresses et les embrassades sont plus chaudes et plus tendres...
    L'épitaphe résume admirablement ce que je viens de dire : "Serge Montorgueil, novembre 1961 - avril 2004, un homme qui a découvert l'intérêt et la beauté de la vie au moment où il allait mourir. Qu'il repose en paix"
    C'est tellement vrai !priorités.
    Le temps qui reste à vivre offre l'opportunité de régler toutes sortes de choses émotionnelles, il est propice au pardon et permet au malade de préparer ses proches à son départ.
    Le temps qui reste à vivre offre la possibilité de terminer et de régler toutes les tracasseries administratives qui étaient en cours, il permet de boucler tous les inachevés de la vie.
    L'intrusion de la mort a généralement un puissant impact sur le malade... cela lui permet de vivre un restant de vie où les couleurs et les sons sont plus intenses, où les sourires et les rires sont irrésistiblement contagieux, où les caresses et les embrassades sont plus chaudes et plus tendres...
    L'épitaphe résume admirablement ce que je viens de dire : "Serge Montorgueil, novembre 1961 - avril 2004, un homme qui a découvert l'intérêt et la beauté de la vie au moment où il allait mourir. Qu'il repose en paix"
    C'est tellement vrai !

    Son évaluation :


    Il n'y a pas de réponse de l'auteur à ce commentaire pour le moment !


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2019 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb