Devenez Membre  Aujourd'hui: 169 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque
  • La Blogosphère
  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur
  • Services Prépresse
  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5768

    En ligne :
    Visiteurs : 6
    Membres : 0
    Total :6

    Notre Sélection

    Bob Mayer (Auteur), Emmanuelle Debon (Traduction), - Ecrire un roman et se faire publier
    le choix des visiteurs


    DROIT DE REPONSE




    Eleken TRASKI
    Le témoin de l'aube

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de Woland :

    Peut-être dira-t-on un jour : "C'est du Traski" avec la même simplicité que, aujourd'hui, les initiés disent : "C'est du Lovecraft." Il y a, en effet, chez Eleken Traski, quelque chose qui évoque tout de suite le Solitaire de Providence.


    Non dans le style, XXIème siècle oblige. Mais dans la façon de concevoir les cauchemars et la possibilité d'en faire quelque chose de neuf. Car Traski, même s'il connaît certainement ses classiques de l'Horreur, ne copie pas : il prend un thème traditionnel - ici, le parasite - et il l'exploite en lui insufflant quelque chose qui n'appartient qu'à lui.


    C'est ce don subtil et insaisissable - y compris par celui-la même qui le possède - qu'il faut ici saluer avant tout. En même temps que la volonté de se créer son propre univers.


    J'ajouterai pour conclure que, quand on voit ce qu'Eleken Traski est capable de faire alors qu'il est en train de construire les bases de son monde intérieur, si noir, on ne peut qu'attendre avec la plus vive impatience ce que, ayant mûri et se sentant solidement assuré dans sa technique (et dans son orthographe ! ;o), il finira par produire.


    En vieille amatrice de cauchemars de qualité que je suis (Lovecraft, Machen, Hodgson, Jean Ray et tant d'autres ...), je suis certaine que Traski est du même sang et qu'il ira très loin, pourvu qu'il persévère dans l'exigence et la qualité.


    Son évaluation :
    Réponse de l'auteur au commentaire de Woland :

    Quand je lis ce commentaire je ne peux que me retourner vers ma professeur de français de 3eme qui un jour s'est mise à lire mes rédactions à toute la classe (faisant fit des fautes) et qui m'a encourager à continuer sur cette voie... Et je ne peux que la remercier, comme je vous remercie aujourd'hui pour ce compliment que vous me faites, c'est certes un encouragement, mais c'est aussi une belle récompense que de me trouver un avenir dans ce domaine. C'est pour cela que je persévère, parce que j'ai l'impression que mes amis, et maintenant des lecteurs (et apparemment surtout lectrices), m'attende au tournant. Comme beaucoup je me laisse porter par la vie, je suis surpris de voir ce que quelques coups de rames peuvent faire... C'est pourquoi je vais continuer dans cette voie, un peu pour vous et beaucoup pour moi :)
    Pour finir, je ne sais pas si j'irai très loin, bien conscient du peu de maitrise que chacun a sur sa propre existence, mais je ferai au moins en sorte d'essayer, ne serait-ce que pour donner satisfaction à ceux qui, quand ils voient mon nom apparaitre, se font un plaisir de me lire.

    Merci,

    Eleken.


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2019 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb