Devenez Membre  Aujourd'hui: 169 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque
  • La Blogosphère
  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur
  • Services Prépresse
  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5768

    En ligne :
    Visiteurs : 5
    Membres : 0
    Total :5

    Notre Sélection

    Corinne Morel Darleux (Auteur), Jean-Luc Mélenchon (Préface) - L'écologie, un combat pour l'émancipation
    le choix des visiteurs


    COMMENTAIRES




    Patrick LANOIX
    La descente



    Lecteur : gramophoneEvaluation : 22/01/2012

    Extrait: ..."Peut être que lorsque l’on en a assez d’être exécré, hué, méprisé, banni, que lorsque l’on ne reçoit que la défiance, et l’inimitié pour tout potage, le seul exutoire reste de se transformer en monstre pour échapper au piège de la victimisation"... Patrick LANOIX dépeint avec une exactitude chirurgicale, la réalité, la vérité, sans tremper dans un sentiment d'apologie inique. Nous sommes devant une ouvre, d'une grand valeur pour la sociologie. Comme, moi immigré colombie... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : VIRGILELEVRAIEvaluation : 10/07/2006

    trés bien écrit avec des mots accessibles pour tous... le plus grand ennemi de l'artiste c'est effectivement lui même il lui faut dompter le fauve intérieur .

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : AntoineEvaluation : 22/09/2006

    "La Descente", ou comment mettre des mots sur une souffrance que nous avons tous ressentie (hélas) sans avoir pu l'exprimer clairement. Un texte qui pour moi s'apparente à un poème, puisque sa qualité ne vient pas seulement du contenu, mais aussi de la manière de dire (des images, des tournures, et toujours une certaine beauté du style). Enfin, l'"Ennemi intime" c'est à mon sens la facilité réconfortante du cynisme, qui nous guette dans une société souvent avilissante et dont il faut pourtant se... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : IshtarEvaluation : 29/09/2006

    J'ai vraiment l'impression de lire le parcours d'une "créature" meurtrie, d'un processus psychologique irréversible qui mène et ramène l'auteur inéluctablement dans un réel désordre psychologique. Pas un mot n'est dit de trop. La douleur est réelle mais elle ne s'exprime pas, elle est intériorisée. Les espérances font nauvrages, les illusions sombrent et pourtant il faut se dire que l'on est jamais un irrécupérable sur le marché de l'emploi. Monsieur Lanoix, votre histoire est ténébreuse et ... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : BecdanloEvaluation : 1/11/2006

    Souvent on parle de parcours, celui que nous relate Patrick Lanoix est une descente. Une descente difficile qui mène graduellement le narrateur à l’impasse. Ce qu’il a vécu ressemble fort à ce que l’on appellerait aujourd’hui un harcèlement moral mais que le narrateur à sublimé en une sorte de cheminement initiatique. C’est une observation de ce qu’il vit et de ce qu’il perçoit en lui-même. Certains passages m’ont plus particulièrement intéressé comme cette description de la « zone de préc... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : WolandEvaluation : 13/10/2006

    Si j'ai bien saisi le thème de ces pensées, c'est une perte d'emploi très mal vécue qui les aurait engendrées. L'analyse (démon intérieur né de l'enfance, le "Moi" - ou plutôt le "ça" - est notre pire ennemi, etc ...) est bonne même si elle laisse de côté l'aspect économique et mondial du problème mais je me demande si tous ceux qui sont habitués à une pénible recherche d'emploi - et à un rejet à plus ou moins long terme - depuis leur jeunesse seront vraiment touchés par ce qui, pour eux, appart... [lire la suite]



    Lecteur : balain1397Evaluation : 25/04/2008

    La Descente : situation des plus pénible, ou la douleur des mots et la DESCENTE de l'auteur ( Situation vécue ) vers un ENFER psychiatrique une sorte de cheminement initiatique ou le désordre psychologique est la douleur réelle devant l'inconnu, ( la recherche d'un emploi ). Non conformiste jusqu'à se détester, l'auteur joue avec les mots, et avec la dissonance de la manière et des tournures. A lire un jour de grand beau temps, avec un optimisme d'enfer et un moral de béton. Sous peine si l'on n... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : GUISNOOTEvaluation : 17/04/2009

    On attend désespérément une histoire le chapitre 1 commence avec des généralités qui se poursuivent jusqu'à la fin; on est content de savoir que le dicton "Ce que tu ne sais pas est plus grand que toi." Le chapitre 4 montre en effet que la descente s'avère difficile car non seulement il y a un ennemi extérieur mais en plus un autre intérieur lui, se cache derrière. Cela nous laisse perplexe et nous supposons que l'ennemi extérieur est plus gros que l'autre. J'espère que c'est une fiction si... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    ***


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2019 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb