Devenez Membre  Aujourd'hui: 139 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5767

    En ligne :
    Visiteurs : 4
    Membres : 0
    Total :4

    Notre Sélection

    Hely Steve (Auteur), Héloïse Esquié (Traduction) - Comment je suis devenu un écrivain célèbre
    le choix des visiteurs


    COMMENTAIRES




    Mireille REGNAULT
    Près du petit pont



    Lecteur : IshtarEvaluation : 29/10/2006

    Madame Regnault, votre Nouvelle m'a bouleversée; je suis particulièrement sensible à la détresse d'une personne de l'âge de Valentin, à sa solitude, à ses angoisses face aux traumatismes de sa vie (les deuils de son épouse et de son fils Jacques et l'indifférence de sa fille Inès). Il lui manque ce petit supplément d'âme qui pourrait lui faire croire qu'il existe encore pour quelqu'un. Il lui manque simplement de bavarder pour chasser un moment de cafard. Il pensait trouver tout cela auprès de s... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : Mary-j-danEvaluation : 5/10/2007

    Superbe ! Magnifique ! Ces deux rescapés sont touchants et cette vivante histoire est un hymne à la vie. Comme je me suis sentie proche de Valentin... et du chiot ! Le comportement de Inès est loin d'être unique. Hélas, ce même problème m'a atteint en plein coeur. L'écriture de l'auteur est si agréable qu'elle plonge le lecteur dans l'univers du personnage au point que, sur les derniers mots je me suis retournée croyant presque apercevoir le jeune chien. Merci pour cette belle histoire.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : AntoineEvaluation : 21/09/2006

    L'histoire on ne peut plus actuelle (du moins dans ce qu'elle représente) d'un conflit de générations. Le vieux père, à la fois constant dans sa modestie, sa dignité, et soucieux d'assurer la continuité de son moi à travers ses enfants (en l'occurrence sa fille), mais qui ne peut qu'échouer (ses descendants, trop loin, trop "ailleurs", ne souhaiteront pas bien sûr profiter de cette maison du bonheur qu'il avait rêvée pour eux). Inès, quant à elle, recherche (et parvient à acquérir) une réussite ... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : mahautEvaluation : 25/10/2006

    Regard tendre qui chasse le désespoir, amour inconditionnel et confiant qui ne connait ni calcul, ni intérêt, tel est cet être qu'on appelle le meilleur ami de l'homme. J'apprécie aussi le regard bien posé sur les êtres, leurs failles, leurs brisures et leurs forces, même celles en lesquelles ils ne croient plus. Vous avez le chic et l'art de la progression dramatique. Elle s'éveille et m'embarque dans le désir d'en savoir plus et plus vite Très intéressant aussi ce passage "mét... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : BecdanloEvaluation : 26/10/2006

    En quelques pages nous voyons défiler toute la vie d’un homme de ses premiers émois en découvrant « les jambes fines et les longs cheveux noirs » de celle qui deviendra sa femme à cette fin de vie où il se sent seule et inutile. Il prépare alors avec minutie sa sortie… qu’il va rater… ou réussir… c’est selon. En lisant la nouvelle de Mireille Regnault, j’ai pensé aux écrivains Japonais et à leurs nouvelles souvent noires où l’on décrit parfois les préparatifs du seppuku (le suicide rituel).... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : detroiterEvaluation : 22/01/2007

    Belle langue, belle écriture, belle histoire : on en veut plus ! Vite ! Un recueil !!! Dans cette nouvelle, tout se passe dans un faux rythme ; tout semble être lent et en suspens, comme si les gestes, faits pour la dernière fois, avaient décidé d’attendre le retour du corps, d’un corps, quitte à attendre l’éternité… l’éternité d’une journée d’hiver, l’éternité d’une rencontre. A la fin, les gestes se trouvent à nouveau habités. Ils ont bien fait d’attendre ! Qui sauve qui ? La quest... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : freddie31Evaluation : 2/04/2007

    superbe ! Et cette vérité si criante si proche de la réalité. On est pris dans cette nouvelle et on ne s'arrête qu'au dernier mot. On ressent très bien la détresse de Valentin, et on aimerait tellement ne jamais en arriver là. Il faut continuer comme ça. Un vrai bonheur !

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : WolandEvaluation : 26/09/2006

    Tout progresse lentement mais sûrement. Certains trouveront peut-être la fin trop convenue mais pourquoi bouder son plaisir ? Tout doit-il toujours mal finir ? ... C'est sûr, de "Enquête en montagne" jusqu'à "Près du Petit-Pont" en passant par "L'Ame soeur", l'univers de Mireille Regnault s'affirme comme infiniment mélancolique. Mais dans le deuxième récit, je trouve la construction de l'ensemble solide, étudiée, quasi-parfaite. Et c'est dur à obtenir, une bonne construction ... ;o)

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : BMIEvaluation : 27/09/2006

    Belle histoire avec le meilleur ami de l'homme.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : MarcFenekEvaluation : 23/11/2006

    Valentin est fatigué, las, seul. Il revoit son histoire, les gens qu'il a aimés, femme, fils, fille. Il revoit les horreurs passées, les petites mesquineries, les grands drames qui ne bouleverseront sans doute pas la face de l'humanité. Il sent qu'il est temps pour lui de laisser la place... Bon, pour l'instant, c'est plus une «quat' de couv'» qu'une critique que je fais là ! C'est pour bien souligner que ce qui fait la force de cette nouvelle, au-delà d'un s... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : jardinierEvaluation : 21/12/2006

    Un brave homme Valentin, et tellement humain qu'il est encore capable, à son âge, d'aimer une bête et de rêver. D'ailleurs, est-il si vieux pour vouloir déjà mourir ? On imaginerait bien le pourquoi d'un visage ridé : la perte prématurée de la femme qu'il aimait et que l'insouciance le portait à croire jeune, belle, tendre et svelte pour toujours, comme quand ils s'étaient connus, puis mariés, à 18 ans ; la mort brutale de son fils, engagé en Algérie et qui, dans ses lettres, tentait de leur fai... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : PhilipumEvaluation : 28/02/2007

    La première scène, celle du début, où Valentin brûles les lettres unes à unes, d'abord de sa femme, ensuite de ses enfants... cette scène est magnifique, admirablement décrite, elle nous dévoile subtilement l'âme du personnage ainsi que son histoire. J'ai moins aimé la suite des événements. On s'attendrait dans ce genre de situation à un certain stress, un tiraillement, ou du moins quelque hésitation de la part de l'homme. Mais non : il est "seulement fatigué". Et à la fin, je trouve qu'i... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : GUISNOOTEvaluation : 19/05/2009

    Quelle bonne idée cette rencontre entre deux êtres désespérés! Votre style est agréable et on vous lit sans être gêné par des tournures de phrases ronflantes ou compliquées. Vous avez trouvé le ton juste, qui nous permet grâce à votre sens du détail de plonger d'emblée dans l'histoire. Didier Mérilhou



    Lecteur : Pierre-AlainEvaluation : 16/09/2006

    Une jolie leçon d'humanité. Une ambiance certes surannée, mais beaucoup de justesse dans les détails, ce qui compense une situation et des personnages parfois convenus. Une langue irréprochable, un peut trop classique à mon goût, cependant. Au total, une lecture fort agréable.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : yvusEvaluation : 22/08/2007

    Très "bon sentiments", très valurs traditionnelles, pas originales mais une vraie sincérité, une hstioire belle et simple.



    ***


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb