Devenez Membre  Aujourd'hui: 232 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5766

    En ligne :
    Visiteurs : 5
    Membres : 0
    Total :5

    Notre Sélection

    Ray Bradbury - Fahrenheit 451
    le choix des visiteurs


    DROIT DE REPONSE




    Janik PILET
    Dieu ou La Pierre philosophale du physicien

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de Ishtar :

    Vous assimilez Dieu à la Pierre Philosophale, peut-être parce qu'elle est en quelque sorte le "Chrysopoeïa" pour atteindre le Bonheur parfait au sein de la Divinité.

    Pour y arriver, l'adepte doit absolument visiter son âme, pénétrer au plus profond de son être, se corriger, se rectifier pour obtenir la sublime transmutation de l'immonde matière noire ainsi il trouvera la Pierre qui est caché en lui; c'est cela le fameux VITRIOL des alchimistes.



    Comme à votre habitude, cet ouvrage permet de nombreuses interprétations et je me permets d'inviter les lecteurs à lire le fil consacré à votre ouvrage sur le forum Bibliothèque :
    http://www.alexandrie.org/viewtopic.php?topic=1620&forum=25


    Merci pour cette lecture qui me laisse interrogative Janik

    Carine



    Son évaluation :
    Réponse de l'auteur au commentaire de Ishtar :

    La démarche alchimique de la recherche de la vérité, divine ou non, plutôt que du bonheur, est bien en effet dans l'introspection, soutenue par l'expérimentation comme support d'une ascèse et d'un maintien du contact avec la réalité.
    J'ai du mal a accepter votre qualificatif d'immonde pour la materia prima, la vierge noire des alchimistes. Il n'y a rien d'immonde dans la matière brute (même intérieure) qui, travaillée et sublimée, conduit vers la transparence.
    Bien entendu, ma vision philosophique du monde et de la conscience universelle, qui résulte d'une réflexion à partir de mes connaissances scientifiques, n'est sans doute pas de nature à faire l'unanimité. C'est seulement une idée personnelle qui me paraissait mériter d'être exprimée en des termes pas trop inaccessibles je l'espère.
    Puisé-je avoir suscité réflexions et interrogations plutôt que certitudes sur ce sujet.
    Merci en tous cas pour l'intérêt que vous y avez porté.


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb