Devenez Membre  Aujourd'hui: 433 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5766

    En ligne :
    Visiteurs : 9
    Membres : 0
    Total :9

    Notre Sélection

    Pierre Larrouturou - Crise : la solution interdite
    le choix des visiteurs


    DROIT DE REPONSE




    Léon OAK
    Crépuscules Ecorchés

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de Woland :


    Ces poèmes en vers libres sont hantés par un double spectre, celui de la mer et celui de la lune, symboles qui, selon une certaine Tradition, ont évidemment partie liée avec la Femme. A l’arrière-plan, l’union d’un couple dont la meilleure expression est peut-être celle-ci : « Tu te parles avec ma bouche/Tu te caresses avec mes mains/Tu t’envahis avec mon corps.»



    Du coup, on pourrait aussi discerner une certaine passivité caractérisant le personnage mâle, face à une femme beaucoup plus active et presque directive.



    Mais c'est la mélancolie qui emporte le tout, avec le sentiment d’inanité des choses qui vont, viennent et s’en retournent.



    Pour moi, il y a un peu dichotomie entre « Crépuscules » et « Ecorchures. » Les images évoquées dans cette seconde partie me semblent plus cohérentes. Je me doute bien cependant que, pour certains poèmes, l’auteur a joué avec les assonances et les mots – ce qui est évidemment normal en poésie – mais le résultat, surtout pour « Crépuscules », ne me convainc pas personnellement.



    Cela dit, mon avis ne peut être que purement subjectif, la poésie versifiée n’étant pas mon genre de lectures préféré. ;o)



    Son évaluation :


    Il n'y a pas de réponse de l'auteur à ce commentaire pour le moment !


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb