Devenez Membre  Aujourd'hui: 219 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5766

    En ligne :
    Visiteurs : 7
    Membres : 0
    Total :7

    Notre Sélection

    Marc Levin - Slam
    le choix des visiteurs


    COMMENTAIRES




    Gérard CARAMARO
    Les Noces secrètes



    Lecteur : solenEvaluation : 18/04/2009

    Ce livre est un plaisant morceau d'architecture dont les piliers sont les différentes facettes de l'amour - passé, présent, à venir, heureux, douloureux. La nature se trouve également au centre de cet ouvrage et le souffle poétique du texte accompagne le lecteur sur des sentiers imprévisibles. J'en suis ressortie pleine d'espoir et de légèreté. Les personnages et l'atmosphère du livre continuent d'être présents longtemps après avoir tourné la dernière page.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : VallonEvaluation : 18/04/2009

    De la bien belle langue... Parler de l'amour sans niaiseries et avec sagesse, force et beauté, voilà qui remet du baume au cœur. Ce livre de poésie pure est une oasis à l'époque du tout-image et du sms ! C'est une vraie cure de la belle expression.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : GUISNOOTEvaluation : 18/04/2009

    Je me sens plus blessé que vous quand je lis une critique qui tente d'érafler votre petit chef d'oeuvre. Si les Noces secrètes ne sont pas négligeables pourquoi alors citer Talleyrand "Ce qui est exagéré en devient négligeable"sinon pour s'échiner à critiquer faute de savoir louer. Surtout n'élaguez rien Monsieur et laissez nous rêver et nous souvenir de nos passions lointaines, le temps d'un soupir, réapparues. Didier Mérilhou

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : lolokikEvaluation : 15/04/2009

    C'est réellement un superbe ouvrage qui mériterait une large diffusion. La poésie, forte, et la langue rare de ce texte en font un réel bonheur. Mais que font donc les éditeurs ? On aimerait voir cet auteur reconnu.



    Lecteur : amineliciaEvaluation : 15/05/2009

    J'ai déjà lu ce roman sur un autre site. Il m'avait tout de suite emballé grâce à son lyrisme, n'en déplaise à ceux qui ne sont pas partisans de tels épanchements. C'est peut-être dû à mon tempérament facilement influençable par les écrits du genre. Mon coeur trop sensible ne peut s'empêcher de vibrer aux histoires romantiques, romanesques et touchant directement l'âme et les aspects les plus profonds de la personnalité du lecteur. C'est pourquoi me vient immédiatement à l'esprit cette citation ... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : pelerinEvaluation : 17/05/2009

    le temps s'arrete pendant la lecture, comme dans un songe : un amour entre deux êtres, fusionnel, eternel, dans un jardin baigné de lumière, sous la bienveillante protection d'un vieux sage. Un tres beau texte, doté d'un souffle premier que l'on se plait a tenter de retouver dans ses souvenirs.

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : JC_HeckersEvaluation : 14/05/2009

    Voilà un ouvrage que j'avais découvert il y a quelques années et qui de nouveau me charme. La prose est superbe, on pourrait reprocher une surcharge poétique mais honnêtement je me suis laissé entraîner sans que ça me pose le moindre problème, au contraire... J'ai même ressenti à la lecture, comment dire, une sorte d'ivresse douce...

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : cedricEvaluation : 15/02/2008

    Trop court, Gérard ! J'aurai aimé voir Marzin, lucile évoluer plus longtemps. Mais en quelques pages, la force de l'amour est si bien conté, qu'on ne peut que se laisser emporter par les Sentiments purs. C'est une nouvelle joliment écrite, plus que Lucile, Marzin est un personnage fort, attachant. "Je" est trop discret. On aurait voulu en savoir plus. Ah, suggestion : poésie pour poésie, pourquoi ne pas donner des titres aux chapitres comme autant de poèmes qui composent cette charmante nouv... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : yvusEvaluation : 19/04/2009

    Le roman s'accomode-t-il d'une prose lyrique, sorte de long poème en prose ? c'est la question que je me pose après avoir lu "Les noces secrètres". Je peux répondre "pas pour moi" et ce n'est qu'une perception de lecteur parmi d'autres. La langue me semble en décalage avec notre époque et à force d'être trop précieuse elle en devient parfois par trop amphatique et perd de son naturel et de sa crédibilité. Je comprends parfaitement que celle langue ait pu toucher et c'est tant mieux, il en fau... [lire la suite]



    Lecteur : WolandEvaluation : 17/04/2009

    Ce texte me pose un problème : en effet, la prose est lyrique, les envolées ambitionnent les sommets mais ... cela ne passe pas. Talleyrand disait :"Ce qui est exagéré en devient négligeable." Négligeables, ces "Noces Secrètes" ne le sont pas mais ici, l'utilisation abusive (et apparemment ravie) de formes précieuses nuit au lyrisme voulu par l'auteur en lui enlevant le naturel qui peut pourtant être le sien en certaines occasions. Le thème, quant à lui, est archi-classiqu... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    ***


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb